La première fois chez le gynéco

La première fois chez le gynéco

November 27, 2018 0 By Celine

La première fois qu’il faut aller chez le gynéco, on préfèrerait que ça n’arrive jamais… Mais ça arrive, et il faut mettre ses réticences de côté ! Parce que le gynéco, en fait, est notre ami…

Quelques petits conseils pour mieux vivre ces rendez-vous :

 

  1. Pour choisir son gynéco pour son premier rendez-vous, fais fonctionner le plus possible le bouche à oreille : c’est rassurant d’aller vers quelqu’un qui a une bonne réputation.

 

  1. N’hésite pas à demander si c’est un homme ou une femme pour faire son choix, même s’il ne faut pas se bloquer là-dessus : la relation est 100% professionnelle, et c’est à toi de ne pas y mettre autre chose.

 

  1. Pour ton premier RDV, ne te fais pas de souci inutile : le gynéco a l’habitude, il connaît son métier. Il te posera donc les questions nécessaires auxquelles tu n’auras qu’à répondre. N’oublie pas également qu’il est tenu au secret professionnel, donc pas de crainte !

 

  1. Si tu appréhendes d’y aller seule, demande à quelqu’un de t’accompagner, qui t’attendra dans la salle d’attente. Tu peux aussi décider d’être accompagnée de ta mère, si tu n’as rien à lui cacher !

 

  1. N’hésite pas à changer de gynéco si ça ne passe pas avec l’un.

 

  1. Fais confiance au gynéco car il peut être amené à donner des conseils pour des choses primordiales et intimes. Par ailleurs, le relationnel est d’autant plus important que la zone à « soigner » est intime. Même si ce n’est pas rationnel, ne pas hésiter à s’écouter. Attention néanmoins à ne pas devenir une éternelle méfiante insatisfaite ! C’est bien d’avoir un gynéco stable qui peut te suivre personnellement.

 

  1. Pour tout ce qui relève de la contraception, le gynéco n’est pas ton seul interlocuteur. Parles-en autour de toi si tu as des questions, et entre autre avec ta mère, qui a probablement une expérience conséquente !

 

  1. Il est essentiel d’aller voir son gynéco une fois par an minimum, même si tu as le sentiment que tout va bien.

 

Pour conclure, le gynéco, c’est comme le dentiste, ça ne fait plaisir à personne d’y aller, mais on a au moins comme récompense de sortir du cabinet avec la joie d’avoir fait le truc chiant qu’on avait à faire et qu’on n’a plus à faire… jusqu’à la fois prochaine !